Chemin de St. Jacques

Chemin de St. Jacques

Chemin de St. Jacques

Chemin de St. Jacques

Galerie d' images

La ville de Burgos est un des étapes fondamentales pour mieux comprendre le tracé péninsulaire du chemin de St.Jacques. Le passage de cet rue du pèlerinage jacobine a eu un impact trascendantal dans l’histoire et le développement urbain de la ville pendant siècles. Tout l’activité de leurs institutions religieuses, inclut la cathédrale, avait lien avec les pèlerins. En plus, ses 35 hôpitaux ont tourné la ville de l’Arlanzón la ville plus hospitalière de l’Europe.

Sans avoir besoin de poursuivre jusqu’à Santiago, à Burgos un des étapes urbaines plus intéressants du chemin peut être réalisé.

1. PLACE DE SAINT JEAN

Le meilleur lieu pour commencer c’est la place de Saint Jean, un grand espace urbain où se trouvent le monastère de Saint Jean, l’hôpital de Saint Jean, qui aujourd’hui auberge la bibliothèque publique et l’église de Saint Lesmes, qui constitue un remarquable exemple de l’art gothique local du fin du XVème siècle.

 2. ARCHE DE SAINT JEAN

Après traverser le pont médiéval sur la rivière Vena, l’arche de Saint Jean permettre entrer dans la longue rue avec le même nom. En suivant les coquillages jacobines qui marquent la bonne direction vers Santiago nous passerons à côté de l’église baroque de Saint Lorenzo, qui donne son nom à un des rues gastronomiques du centre historique. Très proche se trouve le Palais du capitainerie, qui auberge actuellement le musée militaire.

 

3. ÉGLISE  DE SAINT GIL ET  LA FLORA

En croissant la rue Avellanos, ou prédominent les typiques galeries blanches fait en bois vitré, nous trouverons la rue de San Gil, qui a droite mène à l’église du même nom. Ce rue en tournant à gauche permet arriver vers la place du Huerto del Rey, aussi connu comme La Flora, du à la présence de la statue de cet déesse païenne qui préside, d’en haut de la fontaine, cet allongé espace urbain. C’est trés intéressante aussi la singulier perspective de la cathédrale qui peut être apprécié de cet endroit.

 

4. RUE FERNÁN GONZÁLEZ

Après laisser derrière la Cathédrale et l’église de San Nicolas, le chemin de St.Jacques passe juste à côté de l’arche de Fernán González, le monument au “Empecinado” (un combattant célèbre de la guerre de l’indépendance) le “Solar del Cid” et atteint l’arche de style mudéjar du Saint Martin, par lequel on sort du centre historique et la partie fortifié de la ville.

 

5. PONT  MALATOS ET HOSPITAL DEL REY

Les rues Emperador et Villalón permettent descendre jusqu’au pont Malatos pour traverser la rivière Arlanzón. En traversant l’ombré parc del Parral c’est facile trouver la chapelle de Saint Amaro et le Hospital del Rey, avec ses façades du Renaissance, qui auberge plusieurs installations de l’Université locale.

 

Quoi visiter :

  • ÉGLISE SAN LESMES

    Église jacobine dédiée au patron de la ville de Burgos, San Lesmes. Elle a été reconstruite au XVe siècle et a une porte ogivale de Simón de Colonia. Elle a trois nefs avec croisée et choeur plateresque. Elle conserve plusieurs retables baroques, le retable de la Sainte Croix du XVe siècle, et d’intéressantes tombes de la Renaissance.

    Au centre de l’église se trouve le tombeau de San Lesmes, patron de Burgos, avec une statue gisante.


    ÉGLISE SAN GIL

    Encadrée par les murailles et avec des façades à l’aspect sobre, son intérieur possède un raffinement artistique exquis. À ses trois nefs et à sont transept s’ajoutent une série de chapelles funéraires financées par des riches marchands. Le joyau architectural est la chapelle de la Nativité, construite au milieu du XVIe siècle par Juan de Matienzo ; elle peut se vanter d’un magnifique retable de Felipe de Vigarny, en plus d’être recouverte d’une spectaculaire voûte étoilée octogonale et ajourée.